Histoire

Publié le 07/04/2009 par La Rédaction
Mots-clés : SLF | CLIL | DILICOM | SNE | EBF | FFSL | APU | ULF | SNLF |



DU SYNDICALISME EN LIBRAIRIE À LA NAISSANCE DU SLF


A. L'APRÈS-GUERRE


Les divisions nées des prises de position des organisations de libraires durant la Seconde Guerre mondiale entraînent la création, aux côtés de la Chambre syndicale des libraires de France, du Syndicat national des libraires de France. Ces deux syndicats finissent par se réunir, en mars 1959, au sein de la Fédération Française des Syndicats de Libraires (FFSL) qui regroupe alors toutes les organisations syndicales - y compris les syndicats régionaux ou de spécialité.


B. LES ANNÉES 60-70


L'activité syndicale est marquée, à cette époque, par les actions en faveur d'une professionnalisation du métier de libraire, la mise en place d'outils collectifs au service des libraires, l'affirmation de positions fermes par rapport aux éditeurs mais également la déstabilisation engendrée par les modifications du métier de libraire et du marché du livre lui-même avec, notamment, l'arrivée de nouveaux concurrents (France Loisirs, Fnac...). C'est d'ailleurs les débuts de la Fnac et la systématisation du «discount» qui avivent en 1974 les tensions au sein de la FFSL autour de la question de la réglementation du prix de vente du livre. La Fédération défend finalement l'instauration du «prix net», introduit par l'arrêté du 23 février 1979 du ministre des Finances de l'époque, René Monory, et qui supprime toute référence à un prix public de vente tel que cela existait précédemment à travers le «prix conseillé».

C. LE TOURNANT DE 1981


La position adoptée par la FFSL entraîne le départ de nombreux libraires et la création d'organisations syndicales concurrentes qui militent contre le prix net, notamment l'Union des libraires de France qui deviendra plus tard l'Union syndicale des libraires de France. Ces libraires rejoignent l'Association pour le prix unique du livre  qui, à l'initiative de Jérôme Lindon, responsable des Éditions de Minuit, regroupe éditeurs et libraires. Après l'instauration du prix unique du livre par la loi du 10 août 1981, le paysage syndical est de plus en plus divisé avec la création de syndicats concurrents et d'associations de libraires. En 1991, six syndicats se regroupent au sein de l'Union des Libraires de France (ULF). Mais de nouvelles divisions et scissions se font jour. Elles donnent naissance en 1997 au Syndicat National des Libraires de France (SNLF) qui regroupe majoritairement des librairies générales et de littérature. Les tentatives visant à faire évoluer la FFSL et à permettre une réunification des organisations syndicales ayant échoué, l'ULF et le SNLF décident de fusionner. Le 7 juin 1999, le Syndicat de la Librairie Française (SLF) est né.