Flash Info du 6 mai

Publié le 06/05/2020 par
Mots-clés : |
[Politique]

Le SLF rencontre le ministre de l'Economie pour plaider la cause des libraires

Bruno le Maire a effectué, le 6 mai, un déplacement à la librairie Folies d'encre de Montreuil afin de prendre connaissance des mesures sanitaires, sociales et commerciales mises en place en vue de la réouverture et d'échanger avec le SLF sur la situation du secteur. Ce moment d'échange a été l'occasion d'insister sur les risques à court et moyen terme que cette crise fait peser sur la profession et de présenter au ministre de l'Economie les mesures d'urgence et structurelles réclamées par la profession. Lire la suite.
[Tribune]

"Monsieur Jack Lang, c'est au nom des valeurs que vous défendez que les libraires ont jugé prématurée une réouverture de leurs commerces au pic de l'épidémie."
 
Dans une interview publiée le 5 mai par Le Monde, l'ancien ministre de la Culture affirme que "les librairies ont commis une erreur en ne voulant pas rester ouvertes alors que le gouvernement l'envisageait". Il s'agit là d'un mauvais procès. Le SLF réagit en rappelant les faits et les raisons qui ont amené la profession, à l'époque, à prendre cette décision. Lire la réponse du SLF.
[Retours]

Retours non expédiés : vos étiquettes restent valables
 
Si vous avez préparé des retours non expédiés avant le confinement, vos étiquettes Prisme restent valables. Le système de Prisme peut récupérer les EDI retours générés avant le confinement : il n'est donc pas nécessaire de refaire tout le travail de préparation des étiquettes. Vous pouvez remettre vos colis dès la reprise. Il faut simplement sécuriser la demande d'enlèvement par un mail au transporteur, à votre contact habituel.
[DUER]

Le SLF met à disposition un modèle de Document unique d'évaluation des risques professionnels 

Le document unique d'évaluation des risques est obligatoire dans toutes les entreprises ayant au moins un salarié. Dans le contexte actuel, il faut mettre à jour votre DUER (ou l'élaborer si malgré l'obligation vous n'en aviez pas). A cet effet, le SLF vous propose un modèle que vous pouvez utiliser, en l'adaptant à la situation de votre librairie.
En savoir plus.
[Idées]

Les libraires confinés, mais pleins d'idées !

Sur les réseaux sociaux, les libraires ne manquent pas d'idées pour maintenir le lien avec leurs clients. Toutes ces bonnes idées sont à retrouver sur le site du SLF ! Parmi elles :
  • La librairie Les beaux titres à Levallois présente chaque jour sur Facebook et Instagram la photo d'un(e) libraire de l'équipe, chez lui/elle, dans son "coin lecture" favori, accompagné(e) de sa pile à lire. Pour faire plus ample connaissance avec chacun, la photo est postée avec un questionnaire littéraire rempli par le libraire, en fonction de ses goûts personnels. La librairie met également au défi les lecteurs en leur proposant un jeu-concours sur le même principe : envoyer une photo de soi dans son lieu de lecture préféré à la maison. Un cadeau attend les gagnant(e)s à la librairie à la fin du confinement.
     
  • Sur Facebook et Instagram, la librairie Mots et Images à Guigamp présente régulièrement quelques maisons d'édition. Par ailleurs, elle commence plusieurs de ses publications en évoquant les rencontres avec des auteurs qui n'ont pu avoir lieu à cause du confinement : "Aujourd'huinous aurions dû recevoir un(e) tel(le). Ce n'est que partie remise ! En attendant, souvenez-vous de la rencontre avec un(e) tel(le)...". La libraire partage ensuite des extraits du livre d'or de la librairie pour se remémorer les bons moments passés avec les clients.
L'adresse contact@syndicat-librairie.fr est à votre disposition
pour vos questions ou demandes de précision.
Vous êtes nombreux à interroger le SLF, confiné lui aussi..., 
n'hésitez donc pas à nous renvoyer votre message s'il n'a pas été traité.