Flash Info du 27 novembre

Publié le 27/11/2020 par
Mots-clés : |

[Activités des librairies]
 
Réouverture des librairies le 28 novembre : des conditions sanitaires renforcées
 
La réouverture des librairies, le 28 novembre, s'accompagne de mesures sanitaires renforcées. Celles-ci viennent s'ajouter aux actions préconisées par la profession lors du premier confinement. Vous pouvez retrouver l'ensemble des recommandations et obligations en matière sanitaire dans le document établi par le SLF.

Les nouvelles mesures sanitaires applicables en librairie à partir du 28 novembre 2020 :
  • une jauge de 8m2 par client
- la nouvelle jauge de 8m2 par client doit être calculée en prenant en compte l'ensemble de la surface de vente, y compris tables, étals et rayonnages
le personnel ne rentre pas en compte dans le calcul de cette jauge
- la jauge doit s'appliquer « avec souplesse ». Ainsi, comptent pour un client seulement :
*un couple
*une personne ou un couple avec un ou plusieurs enfants
*une personne âgée ou handicapée accompagnée
  • un comptage obligatoire des clients pour les librairies de plus de 400 m2
- les librairies dont la surface excède 400 m2 devront mettre en place un dispositif de comptage des clients pour garantir le respect de la jauge.
- Pour ce faire, elles auront la possibilité de poster une personne à l'entrée ou de mettre en place un dispositif (exemples : www.stackr-group.com ; checkpointsystems.com). Des libraires envisagent des systèmes plus "artisanaux" : comptage en nombre de paniers remis ou de cartons numérotés pour chaque client à déposer à la sortie...
- les librairies de moins de 400m2 ne sont pas soumises à cette obligation mais doivent néanmoins s'assurer du respect de la jauge à tout instant dans leur magasin
  • l'organisation de la librairie et de l'accueil du public : 
- obligation de mise à disposition de gel hydro-alcoolique à l'entrée du magasin
renouvellement régulier de l'air par ventilation naturelle (ouverture régulière des portes et des fenêtres) ou par un système d'aération mécanique
désignation d'un référent Covid 19, responsable de la mise en oeuvre du protocole sanitaire et interlocuteur privilégié en cas de contrôle
port du masque obligatoire à partir de 11 ans
  • l'information du public
- Les librairies, comme l'ensemble des autres commerces, sont invitées à informer le public sur :
Capacité maximale d'accueil au sein de la librairie
Rappel des consignes sanitaires (retrouvez ici des exemples d'affiches pouvant être exposées en librairie)
* Le téléchargement de l'application #TousAntiCovid (affiche à télécharger) et son activation en entrant dans la librairie
 * les heures d'ouverture et les heures d'affluence

 
Le Gouvernement a par ailleurs confirmé la possibilité d'étendre l'ouverture des commerces jusqu'à 21 heures et facilitera l'ouverture le dimanche jusqu'à la fin de l'année. Sur ces deux points, retrouvez les informations détaillées du SLF dans le Flash Info du mercredi 25 novembre.
 
Retrouvez le détail des mesures sanitaires à appliquer en librairie dans notre document : "Réouverture des librairies - Repères sur les conditions sanitaires pour l'organisation de la librairie et l'accueil du public" que nous avons mis à jour en intégrant les nouvelles conditions sanitaires.
Vous pouvez également vous référer au protocole renforcé pour les commerces diffusé par le gouvernement, disponible ici.

 
Ouverture de votre librairie le dimanche : précisions

Dans le cadre de la réouverture des commerces le 28 novembre, le gouvernement s'est dit favorable à l'ouverture des commerces le dimanche jusqu'à Noël.
Il a rappelé que cela devait se faire moyennant des contreparties en faveur des salariés.

La ministre du Travail a demandé aux préfets de répondre favorablement aux demandes d'ouverture qui seraient formulées, notamment par des organisations professionnelles. C'est la raison pour laquelle nous avons transmis aux associations régionales de libraires une lettre type à envoyer aux préfectures dans le cas où l'ouverture dominicale jusqu'à la fin de l'année serait souhaitée par leurs adhérents. Vous pouvez également demander une dérogation à titre individuel (pour obtenir la lettre type : contact@syndicat-librairie.fr).

Sans attendre ces éventuelles dérogations préfectorales, voici ce que vous avez d'ores et déjà le droit de faire en la matière :


Les commerces sans salariés peuvent ouvrir le dimanche, donc si vous êtes dirigeant non salarié ou gérant non salarié de votre librairie, vous pouvez ouvrir sans condition. Vous ne pouvez toutefois pas faire travailler de salariés, sauf dans les conditions qui suivent :
  • votre librairie est située dans une zone spécifique : zone touristique internationale, zone touristique, zone commerciale, zone frontalière, dans une gare. Si vous êtes dans cette situation, cela est comme d'habitude, vous connaissez les conditions, notamment avoir un accord collectif qui prévoit les contreparties financières.
  • la situation majoritaire est donc celle où vous n'êtes pas autorisé à ouvrir, sauf dérogation du Maire par arrêté municipal. On parle des dimanches du Maire. Les commerces de détail peuvent ouvrir dans la limite de 12 dimanches par an par décision du maire après avis du conseil municipal. La liste des dimanches concernés doit être fixée avant le 31 décembre pour l'année suivante. Des dimanches de décembre sont souvent prévus dans ces arrêtés, mais pas automatiquement ceux en début de mois, et le dimanche 29 novembre est peu fréquemment concerné par ces autorisations.
Pour savoir si vous pouvez ouvrir ce 29 novembre et les dimanches de décembre, il faut vous renseigner auprès de votre mairie et demander si un arrêté en ce sens a été pris. 
Si un arrêté a été pris vous permettant d'ouvrir, vous n'avez pas besoin de faire une demande de dérogation, c'est l'arrêté qui vous permet d'ouvrir. 

En contrepartie de l'ouverture dérogatoire du Maire, les salariés ont droit aux deux compensations suivantes (elles sont cumulatives)  :
  • un salaire double (soit payé à 200 % du taux journalier), et,
  • un repos compensateur, équivalent au nombre d'heures travaillées ce jour-là.
Les salariés doivent être volontaires pour travailler le dimanche. Le salarié qui refuse de travailler le dimanche ne peut pas faire l'objet d'une mesure discriminatoire dans l'exécution de son contrat de travail.

Si des mesures nouvelles venaient à être prises dans les jours à venir, nous ne manquerons pas de vous tenir informés.
[Mesures commerciales]
 
Le SLF poursuit ses discussions avec les diffuseurs
 
Des initiatives, que nous saluons, ont d'ores et déjà été prises :
  • MDS : Décalage des échéances des offices de novembre 2020 : + 60 jours
  • Belles Lettres : dans la continuité du travail engagé au printemps dernier sur la réduction des offices, une baisse de la production de rentrée de 20% est opérée.
  • Hachette, Interforum et Madrigall ont respectivement demandé à leurs éditeurs d'alléger leurs programmes de parution de janvier et de février, dans une proportion de l'ordre de 20 à 40% selon les diffusions et les secteurs éditoriaux.
Nous préconisons toujours de travailler avec prudence les quantités des nouveautés 2021. Nous vous informerons au fur et à mesure des informations en provenance des autres diffuseurs.
[Boîte à idées]

S'organiser au mois de décembre

En liaison avec les associations et groupements de libraires, le SLF met en place une "boîte à idées" permettant aux libraires d'échanger sur les actions et les "bonnes pratiques" permettant de gérer l'afflux de clientèle et les nouvelles contraintes sanitaires durant le mois de décembre. Ces informations (disponibles via ce lien
) seront mises à jour régulièrement. N'hésitez pas à les consulter.
[Paris]
 
Des mesures en faveur des librairies parisiennes

La préfecture de Paris va autoriser l'ouverture des librairies le dimanche 29 novembre

A la suite des annonces du gouvernement indiquant son soutien à l'ouverture des commerces durant les cinq derniers week-end de l'année, la Préfecture de Paris a sollicité le SLF afin qu'une procédure accélérée permette aux librairies de la capitale d'ouvrir le dimanche 29 novembre. Sans nouvelles de notre part d'ici dimanche, vous pourrez considérer que cette ouverture est bien autorisée. Nous vous rappelons que les librairies parisiennes bénéficient par ailleurs d'une dérogation, dans le cadre des "12 dimanches du maire" pour l'ouverture des 4 dimanches de décembre.
Prenez connaissance de vos obligations à l'égard de vos salariés pour l'ouverture du dimanche (voir notre article 
Ouverture de votre librairie le dimanche : précisions plus haut).

La Ville de Paris autorise les commerçants à installer des étals sur l'espace public jusqu'au 3 janvier 

La Ville de Paris souhaite soutenir les commerces de la capitale en leur permettant de créer sur l'espace public, devant leurs boutiques, des stands de Noël du 1er décembre au 3 janvier. Ces espaces de vente pourront être installés gratuitement et sur simple déclaration en ligne. Ils devront respecter les mesures sanitaires tout en favorisant l'accueil de leur clientèle pour optimiser les ventes des commerçants et artisans.

En contrepartie, les commerçants seront invités à signer une charte les engageant notamment à veiller au respect des mesures sanitaires dans et devant leur établissement, la propreté de l'espace public, la sécurité de leur clientèle et la tranquillité des riverains. les commerçants pourront aménager des espaces de vente, gratuitement et sur une simple déclaration en ligne.

La Ville de Paris communiquera très prochainement la charte et le vade-mecum qui l'accompagne. Vous pourrez retrouver ces informations sur le site de la Ville.
[Observatoire de la librairie]

Nous avons besoin de vous ! Aidez-nous à suivre l'impact de la crise sur la profession en faisant remonter, gratuitement, vos données dans l'Observatoire de la librairie

Participez gratuitement au développement de l'Observatoire économique de la profession et bénéficiez, en retour, de Verso, l'outil de suivi des ventes titre par titre.

Les données agrégées de l'Observatoire de la librairie et de VERSO sont devenues avec le temps et la consolidation du chiffre d'affaires cumulé des librairies des 365 librairies participantes à date (386 M€ en 2019) un véritable baromètre indépendant de la librairie. L'Observatoire appuie au quotidien les missions du SLF en faveur des libraires : il lui permet d'analyser l'activité économique de la profession, de négocier dans les commissions commerciales, de répondre à des problématiques spécifiques du métier (par exemple, sur l'érosion de chiffre d'affaires sur un pan d'activité), d'être crédible en tout temps devant les pouvoirs publics, avec des données fiables et actualisées quotidiennement.

En ces temps complexes et inédits, les chiffres de l'Observatoire de la librairie sont éminemment utiles. Ils nous ont par exemple permis de calculer la perte d'exploitation globale des librairies durant le premier confinement et de calculer le montant du fonds de soutien que nous réclamions. C'est également grâce aux données de l'Observatoire que nous sommes réactifs pour répondre aux demandes des journalistes, friands d'indicateurs chiffrés sur les librairies. Dans les semaines et mois qui viennent, ils nous permettront de mesurer avec précision l'impact du deuxième confinement puis de la reprise, et d'étayer nos demandes d'aide en faveur des libraires.
[Communication]

Le Tripode relance sa campagne d'affichage pour fêter la réouverture des librairies
 
Du 3 au 17 décembre, pour fêter la réouverture des librairies, les éditions du Tripode renouvellent leur campagne d'affichage dans le métro parisien "La librairie, c'est mieux que l'avion." grâce à un dispositif de plus de 300 affiches.
Les élus et l'équipe du SLF restent mobilisés !
 contact@syndicat-librairie.fr