Flash Info du 27 mai

Publié le 27/05/2020 par
Mots-clés : |
Nous mesurons, à l'occasion de la crise très violente qui frappe notre profession, l'importance de notre organisation collective, autour d'un syndicat représentatif et uni, pour porter la voix des libraires et les défendre.
Le SLF a été à vos côtés durant cette crise et continuera de l'être.
Pour cela, il a besoin de votre soutien à travers votre adhésion.
Vous souhaitez renouveler votre adhésion ? Contactez Anne Criulanscy
Vous n'êtes pas encore adhérent ? Pour adhérer, c'est ici !
[Activité partielle]

Activité partielle : baisse de la prise en charge par l'Etat à compter du 1er juin
 
Le gouvernement vient de donner des précisions sur les conditions de prise en charge du chômage partiel à partir du 1er juin. Pas de changement pour les salariés en chômage partiel qui percevront toujours 70% de leur salaire brut (84% du net) (ou 100% pour les salariés au SMIC ou moins). En revanche, la prise en charge financière du chômage partiel par l'Etat va baisser. L'employeur ne sera remboursé par l'Etat qu'à hauteur de 85% (au lieu de 100% jusqu'à présent) des sommes perçues par le salarié.

Vous pourrez continuer à solliciter une allocation d'activité partielle pour un ou plusieurs employés dans l'impossibilité de travailler, si la librairie est dans l'un des cas suivants :
  • elle est confrontée à une baisse d'activité/des difficultés d'approvisionnement ;
  • il lui est impossible de mettre en place les mesures de prévention nécessaires pour la protection de la santé des salariés (télétravail, geste barrière, etc.) pour l'ensemble de ses salariés.
Ces informations ne figurent pas encore dans un texte officiel. Elles sont mentionnéessur le site du ministère de l'Economie. Nous vous tiendrons informés des éléments précis dès qu'ils seront publiés.
[Verso]

Nous avons besoin de vous ! Aidez-nous à suivre l'impact de la crise sur la profession en faisant remonter, gratuitement, vos données dans l'Observatoire de la librairie

Participez gratuitement au développement de l'Observatoire économique de la profession (cliquez ici pour en savoir plus sur cet outil) et bénéficiez, en retour, de Verso, l'outil de suivi des ventes titre par titre.

En ces temps complexes et inédits, les chiffres de l'Observatoire de la librairie sont très utiles car ils permettent de suivre au jour le jour l'activité de notre profession. Ils nous ont permis de calculer la perte d'exploitation globale des librairies durant la fermeture et de calculer le montant du fonds de soutien que nous réclamons. C'est également grâce aux données de l'Observatoire  que nous sommes réactifs pour répondre aux demandes des journalistes, friands d'indicateurs chiffrés sur les librairies.

Dans les mois qui viennent, ils nous permettront de mesurer avec précision l'impact de la crise après le déconfinement et d'étayer nos demandes d'aide en faveur des libraires.
[Formation]

L'INFL met en place des formations à distance

Au vu des conditions de déplacement nécessaires pour faire face à l'épidémie de Covid19, l'Institut national de formation de la librairie (INFL) met en place des actions de formation à distance.
Les formations Construire et développer son leadership et La gestion des stocks et de sa trésorerie ont été repensées pour être dispensées sous forme de visioconférence.
L'INFL organise également quatre ateliers à distance, d'une durée de 2h30 chacun, sur les thématiques suivantes :
  • Importer des livres anglais/américains
  • Les sciences humaines dans une petite librairie
  • L'écologie dans nos librairies
  • Rencontres et animations en librairie après le confinement
[Médias]
 
"Soutenez vos libraires !" : le message de François Busnel en faveur des librairies

"Soyez au rendez-vous. Soutenez vos libraires en allant acheter un livre. Entrez dans une librairie, n'importe laquelle, il y en a une près de chez vous, choisissez un livre, achetez-le. Vous aiderez toute une profession". Dans l'émission La Grande Librairie diffusée sur France 5, le journaliste littéraire François Busnel a lancé un appel aux téléspectateurs pour les inciter à faire leurs achats de livres dans les librairies indépendantes. Voir la vidéo.


Les élus et l'équipe du SLF
restent mobilisés et à votre disposition pour toute question :

 contact@syndicat-librairie.fr