Flash Info du 17 novembre

Publié le 17/11/2020 par La Rédaction
Mots-clés : |

[Activités des librairies]
 
Réouverture des librairies, quand et dans quelles conditions ?

Une lueur d'espoir ? L'amélioration des chiffres de l'épidémie, si elle reste encore timide et doit être confirmée dans les prochains jours, laisse entrevoir la possibilité d'une réouverture prochaine. Le SLF a plaidé auprès des ministres concernés, Roselyne Bachelot, Bruno Le Maire et Alain Griset, des services du Premier ministre et de l'Elysée, en faveur d'une réouverture le 26 ou le 27 novembre afin de disposer d'un week-end supplémentaire et, ainsi, de mieux étaler la fréquentation des librairies d'ici les fêtes.

Quoiqu'il en soit, le gouvernement soumet la réouverture des librairies et des autres commerces dits "non essentiels" à des conditions sanitaires renforcées. A la suite d'une large concertation au sein de la profession et de réunions avec les différents ministères concernés, nous proposons aujourd'hui un ensemble de mesures pouvant, à nos yeux, répondre au souci sanitaire exprimé par le Gouvernement tout en respectant la réalité de l'activité des librairies :
  • réactivation du protocole élaboré par la profession lors du premier déconfinement. Ce protocole, disponible ici dans sa version du mois de mai est déjà précis et couvre un ensemble important de mesures relatives à la gestion des équipes, à l'organisation de la librairie et à l'accueil du public ;
     
  • acceptation d'une jauge renforcée à 6m2 par personne pour les librairies de plus de 150 m2. Pour les librairies plus petites, la règle actuelle d'une jauge à 4m2 par personne resterait applicable ;
     
  • l'obligation d'accueillir le public sur rendez-vous et l'interdiction de manipulation des livres par les clients sont régulièrement évoquées. Le SLF s'y oppose fermement et relaie en cela l'avis unanime exprimé par les libraires et leurs associations. En effet, ces mesures ne sont pas compatibles avec le fonctionnement des librairies. Le SLF propose, à la place, que les libraires soient incités (et non pas obligés), sur des tranches horaires de leur choix, à proposer à leurs clients, notamment les personnes âgées ou vulnérables, de venir en librairie sur rendez-vous. Par ailleurs, il leur serait recommandé de demander à leurs clients, par des panneaux, affichettes..., de limiter au maximum la manipulation des livres et de s'adresser de préférence aux libraires ;
     
  • D'autres mesures seront proposées, là aussi de manière incitative :

    - L'extension des plages horaires (plages d'ouverture étendues, nocturnes, ouverture le dimanche) pour mieux répartir la fréquentation en tenant compte néanmoins du cadre juridique (temps de travail ; dérogations réglementaires pour les nocturnes et le travail le dimanche) et de l'impact économique
    - L'incitation à privilégier les heures creuses et à ne pas faire ses achats en groupe ou en famille
    - Le téléchargement recommandé de l'application #TousAntiCovid par les libraires et les clients
    La réalisation des paquets cadeau à l'écart, idéalement dans une salle dédiée ou même à l'extérieur si l'environnement de la librairie le permet et malgré la saison qui, évidemment, ne s'y prête guère. Certains libraires ont déjà obtenu de leur mairie l'installation d'un « cabanon » chauffé à la sortie de leur magasin
    Le maintien de la prise en charge des frais de port par l'Etat jusqu'à la fin de l'année afin qu'une partie de la clientèle continue de commander en ligne au moment où la fréquentation des librairies va être forte.
Nous vous tiendrons informés de l'issue de ces négociations dans les jours qui viennent.
[Tarifs postaux]

Mise à jour : prise en charge des frais postaux des libraires, comment ça marche ?

Le SLF a obtenu du Gouvernement le financement, par l'Etat, des frais d'expédition de livres neufs par les librairies durant le confinement. Cette mesure permet, selon les conditions présentées dans le communiqué de presse des ministres de l'Economie et de la Culture, aux librairies de s'aligner sur les tarifs de livraison des grandes plates-formes, durant cette période où les commandes sur internet sont devenues cruciales.

Rappelons qu'en application de la loi, les frais de port, pour l'envoi de livres, ne peuvent être offerts et que le minimum légal de facturation est de 0,01 €. 

Notre mode d'emploi évolue régulièrement, n'hésitez pas à le consulter de nouveau et fréquemment sur le site du SLF : t
out savoir sur ce dispositif.
[Pétition]

Le SLF, signataire de la pétition « Noël sans Amazon »
Le SLF s'associe à un collectif inédit composé de personnalités politiques, de la culture, d' associations environnementales et d'organisations de solidarité ou de défense des consommateurs, de fédérations de commerçants, des citoyennes et citoyens pour défendre l'idée d'un Noël sans Amazon auprès du plus grand nombre grâce à une pétition lancée aujourd'hui, dont il est signataire.
Cette pétition n'est pas qu'un appel à ne pas commander sur Amazon, c'est aussi un appel positif au bénéfice des commerçants de proximité et d'un e-commerce plus durable. Nous y plaidons pour un recours aux commerces de proximité pour les cadeaux des fêtes de fin d'année et dénonçons les conséquences sociales, fiscales et environnementales du développement du géant américain.
Pour relayer les éléments de communication liés à ce mouvement : 
[Soutiens]

Les médias continuent de se mobiliser pour les librairies indépendantes

Pour aider le réseau des librairies indépendantes à traverser cette période difficile, de nombreux médias, dont Les Inrocks, LaVie.fr, le média en ligne AOC et Web TV Culture, mettent à disposition du SLF des espaces publicitaires pour soutenir notre campagne de communication qui vise à promouvoir les sites web des librairies, en attendant leur réouverture.

France Télévisions poursuit également son engagement en faveur des libraires indépendants à travers l'émission "La P'tite librairie" diffusée tous les jours sur France 5 dans laquelle François Busnel propose de découvrir ou redécouvrir une oeuvre française ou étrangère. Disponible en replay sur toutes les antennes du groupe France Télévisions, une vidéo valorisant le site LibrairiesIndependantes.com (à voir ici) est diffusée actuellement avant chaque émission, assurant ainsi une visibilité exceptionnelle au portail web.

Enfin, des sites internet se mobilisent pour les librairies indépendantes en s'affiliant gratuitement à LibrairiesIndependantes.com.
C'est le cas de RadioFrance.fr, qui propose à chaque utilisateur d'utiliser LibrairiesIndependantes.com pour commander un ouvrage des éditions Radio France, mais aussi celui de Korian, qui gère des maisons de retraite et des résidences de soins à domicile, qui, grâce à l'application Korian Générations, communique sur notre portail pour permettre à leurs résidents de commander des livres auprès des librairies les plus proches de leurs 455 établissements situés partout en France. 
Les élus et l'équipe du SLF restent mobilisés !
 contact@syndicat-librairie.fr