Flash Info du 15 mars

Publié le 15/03/2020 par La Rédaction
Mots-clés : |

A la suite des annonces faites le 14 mars par le premier Ministre, le SLF travaille dans plusieurs directions afin d'obtenir des précisions sur la mise en oeuvre des mesures annoncées et des assurances sur les actions d'accompagnement en faveur des librairies. De nombreux points restent en suspens ce soir et sont susceptibles de s'éclairer dans les heures ou les jours qui viennent.
Nous vous tiendrons naturellement informés de leur évolution.

A ce stade, voici quelques informations :

fermeture des librairies : malgré l'ambiguïté de l'arrêté publié par le Gouvernement, rien ne permet, en l'état, de considérer que des commerces comme les librairies échapperaient à l'obligation de fermeture. Les librairies vendant de la presse semblent, elles, pouvoir ouvrir en bénéficiant de l'exception en faveur des commerces de distribution de la presse ;

livraison de commandes aux clients : les livraisons des livres aux clients, via un envoi postal ou un portage à domicile, ne sont pas suspendues. Nous rappelons néanmoins qu'au titre de la loi de 2014 relative aux conditions de la vente à distance de livres, ces livraisons ne peuvent être offertes à titre gratuit. Et, surtout, l'objectif du gouvernement étant de limiter au maximum les échanges et la proximité entre personnes, tout mode de livraison ou de retrait qui favoriserait le développement de ces échanges n'est pas recommandé. Il est d'ailleurs probable que les transports de marchandises non prioritaires soient encadrées, voire interdites, dans les heures ou jours à venir, rendant les commandes en ligne inopérantes, que ce soit sur un site de libraire ou sur Amazon ;

livraison des livres : à ce stade, le schéma envisagé, si la circulation des marchandises reste possible, serait le suivant :

Aller

Retour

 Ce point étant très sensible pour les trésoreries des librairies, la nécessité d'un accompagnement économique par le biais d'échéances commerciales a été rappelé aux diffuseurs et distributeurs (voir ci-dessous).

Les mêmes principes s'appliqueraient aux librairies de la région parisienne ne passant pas par Prisme.

mesures commerciales : les discussions avec les diffuseurs se sont poursuivies aujourd'hui et nous espérons que certains d'entre eux seront en mesure d'annoncer, à partir de demain, des mesures de soutien à la trésorerie des librairies (report d'échéances, raccourcissement des délais de crédit des retours...)

mobilisation des dispositifs "traditionnels" d'aide aux libraires : sur ce point également, les discussions se sont poursuivies avec le ministère de la Culture et nous espérons des annonces à partir du lundi 16 mars. 

Nous tenons à vous assurer de la mobilisation constante et entière du SLF pour vous accompagner et défendre au mieux les intérêts de vos librairies dans cette période inédite et alarmante.
Nous vous communiquerons des informations mises à jour dès le lundi 16 mars.